Santé

Vous avez mal à la tête ? Les 7 principaux déclencheurs

0

“Les maux de tête ne sont pas les bienvenus ici” : c’est le panneau que vous avez accroché à la porte d’entrée de votre cerveau, mais la douleur y fait irruption. Vous pouvez mettre cela sur le compte du stress lié aux événements mondiaux ou à quelque chose que vous avez mangé ou bu, et vous avez peut-être raison. Mais il existe un certain nombre de déclencheurs communs des migraines, des céphalées de tension ou des céphalées en grappe. Plus vite vous les identifierez, plus vite vous pourrez chasser les maux de tête de votre propriété.

Quels sont les éléments déclencheurs de vos maux de tête ?

Avant de prendre des médicaments comme l’izalgi, essayez de connaitre les causes pour ne pas faire d’erreurs. Prenez note des circonstances dans lesquelles vous vous trouvez lorsqu’un mal de tête se déclenche. Tenez un journal pour noter le jour, l’heure, les symptômes et les circonstances entourant la douleur. Les sept déclencheurs suivants sont des causes courantes de maux de tête.Le stress. Le stress peut entraîner une contraction des muscles des épaules et du cou. Cela entraîne souvent une céphalée de tension, qui commence dans le cou et le dos et monte jusqu’à donner l’impression d’une bande serrée autour de la tête. Le stress est également un déclencheur courant de la migraine, qui commence d’un côté de la tête, palpite ou martèle, vous rend sensible à la lumière et au son, et peut durer des heures ou des jours.

Le régime alimentaire. La consommation de certains aliments déclenche souvent une migraine. La migraine peut être déclenchée par un seul type d’aliment – comme les haricots ou les noix – ou par plusieurs aliments, comme les avocats, les bananes, le fromage, le chocolat, les agrumes, le hareng, les produits laitiers et les oignons. 

La consommation d’alcool. L’alcool est une cause fréquente de migraine ou de céphalée en grappe – une douleur lancinante dans l’œil qui peut durer des heures, disparaître, puis revenir plusieurs fois par jour. Pour certaines personnes, il suffit de quelques grammes de vin rouge pour provoquer un mal de tête, bien que tout type d’alcool puisse être un déclencheur. On ne sait pas si c’est l’alcool lui-même qui est à blâmer ou si un autre composant de la boisson est à l’origine du problème.

L’environnement.Les céphalées en grappe semblent être saisonnières et se produisent souvent au printemps ou à l’automne. C’est quelque chose dans l’environnement, mais nous ne pouvons pas encore dire exactement ce que c’est. Les facteurs environnementaux tels que la lumière vive, la fumée, l’humidité, les odeurs intenses ou le froid sont associés aux migraines.

Les hormones. Les changements dans les niveaux d’œstrogène sont associés aux migraines chez les femmes, et les femmes souffrent plus souvent de migraines que les hommes. Les cycles menstruels peuvent être liés à la migraine chez les jeunes femmes. Les variations du taux d’œstrogènes pendant la périménopause peuvent parfois déclencher des migraines chez des femmes qui n’en avaient jamais souffert auparavant. L’œstrogénothérapie peut également être un déclencheur de migraine. La ménopause semble mettre fin aux migraines chez la plupart des femmes.

Le manque de caféine. Si vous consommez habituellement de la caféine dans le café ou le thé, l’arrêt brutal de cette consommation peut déclencher une migraine. Cela peut être dû au fait que la caféine provoque une constriction des vaisseaux sanguins ; sans caféine, les vaisseaux sanguins s’élargissent et se gonflent à chaque battement de cœur, ce qui explique en grande partie la douleur lancinante des migraines.Le manque de sommeil. Le manque de sommeil est associé aux migraines et aux céphalées de tension. 

Prochaines étapes pour éviter les maux de tête ou soulager la douleur des maux de tête

Si vous pouvez associer vos maux de tête à des déclencheurs particuliers, vous pouvez essayer de les éviter. Si cela ne vous aide pas, parlez-en à votre médecin. Il existe de nombreux médicaments sur ordonnance, ainsi que des traitements sans pilule qui peuvent aider à réduire la fréquence des maux de tête.

Trouver cet équilibre peut être difficile en ce moment, avec le monde en pleine tourmente. Mais le fait de rester en bonne santé et de garder l’esprit clair et sans douleur vous permettra certainement de mieux vous concentrer, et peut-être même d’avoir plus de force pour traverser cette période difficile.

Tous savoir sur les équipements de protection individuelle des risques au travail.

Suivez ce lien.

Dangers sur le lieu de travail 

Previous article

5 magnifiques iles vietnamiennes à découvrir

Next article

You may also like